À propos du CBNPC ALK+

Qu’est-ce-que le CPNPC ALK+ ?

Header image

Il existe deux types de cancer du poumon : à petites cellules et non à petites cellules.

Le cancer du poumon non à petites cellules (souvent abrégé par CPNPC) est le type de cancer du poumon le plus répandu. Il représente environ 85 % de l’ensemble des cancers du poumon et comprend plusieurs sous-types, selon l’endroit où le cancer commence à se développer :1,2   

Diagramme montrant les trois types différents de cancer du poumon non à petites cellules et l’endroit où chacun commence à se développer dans les poumons

1. Adénocarcinome

Ce type de cancer peut affecter d'anciens fumeurs et des personnes qui n’ont jamais fumé. Il se développe à partir des cellules qui produisent du mucus dans vos poumons et commencent souvent par s'étendre à la périphérie des poumons (mais on peut le trouver plus en profondeur, aussi).1

2. Carcinome épidermoïde

Ce type de cancer touche souvent les personnes qui ont fumé au cours de leur vie. Ils ont tendance à développer des cellules qui forment une couche sur les conduits qui acheminent l'air jusqu’à vos poumons (les bronches).1

3. Carcinome indifférencié ou à grandes cellules

C’est le type le plus rare de cancer pulmonaire non à petites cellules (CPNPC). Des tumeurs à grandes cellules s'étendent à un stage précoce et peuvent apparaître n’importe où dans les poumons.1

Le CPNPC ALK+ est un sous-type du CPNPC. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce que signifie avoir un CPNPC ALK+.

Si votre CPNPC s’est propagé à d’autres parties de votre corps, votre médecin pourrait vous indiquer qu’il est « avancé ».

Quelles sont les causes du CPNPC ALK+ ?

Alors que le tabagisme et le tabagisme passif sont parmi les causes les plus connues du cancer du poumon3, les personnes chez qui un CPNPC ALK+ se développe n’ont souvent jamais fumé dans le passé, ou seulement un peu.4,5

Le développement d’un cancer du poumon, alors que vous avez peu ou pas d’antécédents de tabagisme peut être extrêmement frustrant, et vous pourriez vous retrouver à chercher des réponses sur les raisons pour lesquelles vous avez développé un cancer du poumon.

On pense qu’un certain nombre d’autres facteurs (résumés ci-dessous) sont associés au développement du CPNPC, mais il est important de noter que pour certaines personnes, il peut n’y avoir aucune cause évidente au développement d’un CPNPC ALK+.

Nose

Exposition à des substances inhalées ou ingérées, telles que :

  • Amiante6
  • Arsenic6
  • Fumée autre que de tabac (par exemple, bâtiments en feu, feux de forêt pouvant contenir des traces de métaux et autres substances cancérogènes)6
  • Gaz d’échappement diesel6
  • Métaux tels que le chrome, le béryllium et le nickel (vous pourriez y être exposé[e] si vous travaillez avec des moteurs de voiture ou à proximité de procédés de fonte ou de soudage, par exemple)6
  • Polluants atmosphériques7
Radioactive

Exposition au rayonnement par :

  • Radiographies, TDM8
  • Radiothérapie du thorax9
  • Exposition au radon10
  • Exposition aux retombées radioactives11

 

Family history

Antécédents familiaux/génétique :

  • Bien que la transmission héréditaire ne soit pas garantie, les personnes ayant des antécédents familiaux de cancer du poumon sont plus susceptibles de développer ce cancer que les personnes sans antécédents12
HIV infection

Infection par le VIH :

  • Les personnes infectées par le VIH sont jusqu’à trois fois plus susceptibles de développer un cancer du poumon que les personnes non infectées13,14
ALKKinase du lymphome anaplasique
CPNPCCancer du poumon non à petites cellules

  1. American Cancer Society. What is Non-Small Cell Lung Cancer? 2016. Available from https://www.cancer.org/cancer/non-small-cell-lung-cancer/about/what-is-non-small-cell-lung-cancer.html. Last accessed July 2019.
  2. World Health Organization (WHO). WHO Classification of Tumours: Pathology and Genetics of Tumours of the Lung, Pleura, Thymus and Heart. Third edition, Volume 10. Chapter 1, WHO Press. 2004.
  3. National Comprehensive Cancer Network (NCCN). NCCN Clinical Practice Guideline in Oncology: Non-Small Cell Lung Cancer, Version 2. 2019. 2018.
  4. Gridelli C et al. Cancer Treat Rev 2014; 40(2): 300–306.
  5. Perez CA et al. Lung Cancer 2014; 84(2): 110–115.
  6. Field RW, Withers BL. Clin Chest Med 2012; 33(4): 10.1016/j.ccm.2012.07.001.
  7. World Health Organization (WHO). Ambient (outdoor) air quality and health. 2018. Available from: http://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/ambient-(outdoor)-air-quality-and-health. Last accessed July 2019.
  8. Berrington de González A et al. J Med Screen 2008; 15(3): 153–158.
  9. Friedman DL et al. J Natl Cancer Inst 2010; 102(14): 1083–1095.
  10. American Cancer Society. Radon and Cancer. 2015. Available from: https://www.cancer.org/cancer/cancer-causes/radiation-exposure/radon.html. Last accessed July 2019.
  11. Shimizu Y et al. Radiat Res 1990; 121(2): 120–141.
  12. Schwartz AG & Ruckdeschel JC. Am J Respir Crit Care Med 2005; 173(1): 16–22.
  13. Shiels MS et al. J Acquir Immune Defic Syndr 2009; 52(5): 611–622.
  14. Winstone TA et al. Chest 2013; 143(2): 305–314.