Diagnostic et traitement

Quelles examens d’imagerie et rendez-vous de contrôle pourrais-je avoir ?

#

Un certain nombre de types d’examens d’imagerie sont utilisés pour aider à surveiller la croissance et le rétrécissement des tumeurs dans le corps.

Au cours du traitement, des analyses seront effectuées à intervalles réguliers pour surveiller l’effet du traitement. Elles examineront vos poumons, mais également d’autres parties de votre corps où le cancer pourrait également commencer à se développer.

Vous avez peut-être déjà subi des examens d’imagerie en cours de diagnostic ou si vous avez déjà reçu des traitements1, mais si ces examens sont nouveaux pour vous, nous avons résumé ci-dessous certaines informations de base les concernant.

Image d’un appareil de TDM et d’un cliché montrant un poumon sain
À gauche : appareil de TEP classique ; à droite : exemple d’un cliché de TEP du thorax montrant un cancer du poumon.

Qu’est-ce-qu’une TDM et comment fonctionne-t-elle ?

La TDM prend une série de radiographies utilisées pour construire une image 3D de l’intérieur du corps.2 Elle utilise une faible quantité de radiations, ce qui ne risque donc pas de vous blesser, ni de blesser quiconque entrerait en contact avec vous après l’examen.2

Avant l’examen, un colorant peut être injecté dans votre corps pour aider à mieux distinguer certaines zones sur les clichés.3

Lors de la réalisation de l’examen, vous vous allongez sur un lit plat motorisé, qui vous déplace vers l’orifice de l’appareil, jusqu’à ce que vous atteigniez la partie du corps à scanner.3

À l’intérieur d’un anneau entourant le lit, un appareil à rayons X tourne et prend des images radiographiques de votre corps.3

Vous resterez dans la machine pendant environ 10 à 20 minutes et un(e) technicien(ne) en radiologie sera à votre disposition pour vous aider dans une pièce à proximité. Il/elle communiquera avec vous avec un interphone.3

Après l’examen, le/la technicien(ne) en radiologie sera en mesure de vous indiquer si les images de l’examen sont de qualité suffisante pour permettre d’évaluer votre cancer, mais il/elle ne sera pas en mesure de vous donner des résultats.3

À quoi dois-je m’attendre ?

  • Vous devrez rester aussi immobile que possible pendant la réalisation de l’examen. Parfois, on pourra vous demander de retenir votre respiration, et des oreillers ou des courroies seront peut-être pour vous soutenir dans une position spécifique3
  • Un sifflement peut se faire entendre lorsque l’appareil à rayons X tourne dans l’anneau autour de vous
  • Contrairement à d’autres types d’appareils de numérisation, les appareils de TDM ne sont pas fermés,3 de sorte que les personnes qui n'apprécient pas ou ont peur des espaces clos pourraient s’y trouver plus à l’aise 

Image d’un appareil d’IRM, et cliché d’IRM montrant un abcès dans le poumon
À gauche : appareil d’IRM classique ; à droite : exemple d’un cliché d’IRM, montrant un abcès dans un poumon

Qu’est-ce-qu’une IRM, et comment fonctionne-t-elle ?

Contrairement à d’autres examens d'imagerie, l’IRM utilise le magnétisme et les ondes radio pour créer une image détaillée de votre corps.4 Les appareils d’IRM sont de grosses machines traversées par un tube. L’intérieur du tube est l’endroit où se déroule l’examen.

Avant le début de l’examen, on vous injectera peut-être un colorant spécial dans le corps pour rendre les images encore plus claires.4

Vous vous allongerez ensuite à plat sur un lit motorisé qui vous déplacera lentement dans l'appareil, jusqu’à ce que la partie de votre corps qui est scannée se trouve au centre de celui-ci.4 Vous resterez dans l’appareil pendant environ 20 à 30 minutes, et un(e) technicien(ne) en radiologie sera sur place pour vous aider et vous parler depuis une pièce voisine.4    

À quoi dois-je m’attendre ?

  • Étant donné que de puissants aimants sont utilisés, on vous posera un certain nombre de questions sur les métaux que vous avez dans ou sur votre corps. Si vous avez certains types d’implants (par exemple, un stimulateur cardiaque, des implants cochléaires, des épingles chirurgicales), il est possible que vous ne puissiez pas passer un examen d’IRM (dans ce cas, un autre type d’examen vous sera proposé). Vous devrez également retirer les bijoux de votre corps4,5
  • Vous devrez aussi laisser à l’extérieur de la pièce les objets métalliques (par exemple pièces de monnaie, clés) ou les objets pouvant être endommagés par des aimants (par exemple, cartes de crédit ayant des bandes magnétiques)4
  • Vous devrez rester aussi immobile que possible pendant la réalisation de l’examen. À certains moments, il vous sera demandé de retenir votre respiration4
  • Certains hôpitaux autorisent la présence d’un membre de la famille ou d’un ami dans la pièce avec vous pendant la journée pour vous soutenir4 – discutez de cette possibilité à l’avance si vous le souhaitez. Rappelez-vous qu’ils seront également exposés au magnétisme de l’appareil d'imagerie et devront donc répondre aux questions sur les implants métalliques, les bijoux, etc.
  • Lorsque les aimants de l’appareil sont activés et désactivés, ils produisent un bruit de coup puissant, ce qui est tout à fait normal. Vous recevrez des bouchons d’oreille ou des écouteurs pour réduire ce son. Il est possible que votre hôpital vous autorise à écouter de la musique ; dans ce cas, demandez à l’avance si vous pouvez apporter un lecteur de CD ou un autre lecteur de musique que vous souhaitez utiliser4
  • Les appareils IRM sont souvent fermés, et certaines personnes peuvent parfois se sentir claustrophobes. Votre technicien en radiologie contribuera à vous rassurer sur toutes vos préoccupations liées à cette situation, et la plupart des appareils IRM ont un bouton sur lequel vous pouvez appuyer si vous avez besoin de lui parler4

Photo d’un appareil de TEP, et cliché de TEP montrant un cancer du poumon dans le thorax
À gauche : appareil de TEP classique ; à droite : exemple d’un cliché de TEP du thorax montrant un cancer du poumon.

Qu’est-ce-qu’une TEP, et comment fonctionne-t-elle ?

La TEP utilise une petite quantité de faible radioactivité pour aider à visualiser l’intérieur du corps. Ces examens sont parfois associés à une IRM ou une TDM. L’IRM ou la TDM aide à visualiser votre corps, tandis que la TEP aide à montrer les parties du corps qui consomment beaucoup d’énergie (par exemple, un cancer en développement).6

Un un colorant spécial (parfois appelé « traceur ») devra être injecté dans votre corps. Il s’agit d’une solution faiblement radioactive à base de sucre à faible dose.6 Toutes les zones de votre corps qui utilisent rapidement la solution de sucre radioactif (par exemple, un cancer) apparaîtront à l’examen à mesure que le traceur s’y accumulera.6 Le colorant ayant besoin de temps pour circuler dans votre corps, il peut vous être demandé de vous détendre quelque part pendant un moment avant que l’examen ne soit effectué.6

Lors de l’examen proprement dit, vous vous allongerez à plat sur un lit motorisé qui vous déplacera lentement dans l’appareil, jusqu’à ce que la partie de votre corps qui est scannée se trouve au centre de celui-ci.6

Vous resterez dans la machine pendant environ 30 à 90 minutes, selon la partie du corps qui est scannée.7 Vous pourrez parler avec le/la technicien(ne) en radiographie pendant que vous êtes dans la machine et appuyer sur un bouton en cas de malaise.6

Après l’examen, le/la technicien(ne) en radiologie sera en mesure de vous indiquer si les images de l’examen sont de qualité suffisante pour permettre d’évaluer votre cancer, mais il/elle ne sera pas en mesure de vous donner des résultats.

À quoi dois-je m’attendre ?

  • Vous devrez rester aussi immobile que possible pendant la réalisation de l’examen6
  • Si vous passez un examen du cerveau, vous ne serez pas autorisé(e) à lire pendant que vous êtes dans l'appareil7, parce que les activités comme la lecture peuvent entraîner l’accumulation d’une grande quantité de la solution sucrée par votre cerveau. Ceci créé un signal sur les clichés dans la zone du cerveau qui pourrait masquer d’importants signaux provenant de croissances cancéreuses.
  • Certains hôpitaux ou cliniques peuvent diffuser de la musique pour vous pendant la réalisation du scanner. Demandez à l’avance si l’hôpital offre ce service7
  • Le colorant qui vous est administré étant radioactif, par précaution, vous devez éviter tout contact prolongé avec les bébés, les jeunes enfants et les femmes enceintes pendant un certain temps après l’examen.6 Le/la technicien(ne) en radiographie sera en mesure de vous fournir plus de détails à ce sujet
  • Étant donné que les examens TEP sont combinés avec les IRM et TDM, vous devrez peut-être également connaître certains aspects spécifiques à ceux-ci. Vous pouvez en apprendre plus dans les sections ci-dessus

Appareil de scintigraphie osseuse classique et exemple d’une scintigraphie osseuse, les taches noires montrant l’endroit où les changements se produisent dans l’os
À gauche : appareil de scintigraphique osseuse classique ; à droite : exemple d’un cliché de scintigraphie osseuse montrant les changements qui se produisent dans l’os en noir

Qu’est-ce-qu’une scintigraphie osseuse et comment fonctionne-t-elle ?

Les scintigraphies osseuses sont utilisées pour découvrir des zones osseuses anormales dans le corps. Elles sont réalisées de façon similaire à un examen de TEP, où un traceur radioactif est injecté dans le corps pour aider à mettre en évidence plus facilement les zones où l’os se dégrade et se répare (ce qui peut se produire en cas de cancer).8

Vous devrez peut-être patienter un certain temps entre l’injection du traceur dans votre corps et la réalisation de l’examen.8 L’examen lui-même durera environ 30 à 60 minutes,8 et un(e) technicien(ne) en radiographie restera à proximité dans une pièce voisine. Vous pourrez communiquer avec lui/elle via un système d’interphone.

Après l’examen, le/la technicien(ne) en radiologie sera en mesure de vous indiquer si les images de l’examen sont de qualité suffisante pour permettre d’évaluer votre cancer, mais il/elle ne sera pas en mesure de vous donner des résultats.

 À quoi dois-je m’attendre ?   

  • Vous devrez rester aussi immobile que possible pendant la réalisation de l’examen8
  • Le colorant qui vous est administré étant radioactif, par précaution, vous devez éviter tout contact prolongé avec les bébés, les jeunes enfants et les femmes enceintes pendant un certain temps après l’examen. Le/la technicien(ne) en radiographie pourra vous donner plus de détails à ce sujet8
  • L'appareil peut être fermé, ce qui peut donner un sentiment de claustrophobie à certaines personnes. Votre technicien(ne) en radiographie pourra vous rassurer pendant ces moments8

Photographie d’une image réalisant une échographie, et exemple d’échographie de l’abdomen
À gauche : exemple de réalisation d’une échographie ; à droite : exemple d’un cliché d’échographie abdominale, montrant une excroissance sur le foie

Qu’est-ce-qu’une échographie, et comment fonctionne-t-elle ?

Les appareils d’échographie utilisent des ondes sonores à haute fréquence pour visualiser ce qui se trouve à l’intérieur du corps.9 Vous pourrez avoir deux types d’échographie :

Échographie externe :9

Le technicien en échographie (technicien qui réalise l’examen) applique une sonde spéciale sur votre corps. Elle émet un son de très haute fréquence que les humains ne peuvent pas entendre. À l’intérieur du corps, les ondes sonores rebondissent sur vos organes et d’autres structures. Les ondes sont captées par un microphone dans la sonde et sont converties en images.

Échographie endoscopique (interne) :10

Elle fonctionne à peu près de la même manière qu’une échographie abdominale. Cependant, au lieu de presser une sonde sur l’abdomen, elle est insérée dans la gorge ou dans le rectum. Elle est utilisée lorsqu’il peut être difficile d’obtenir une image de certaines parties du corps avec une sonde externe classique. Cette procédure peut parfois être inconfortable et votre hôpital peut donc vous proposer un sédatif facultatif.     

Vous avez besoin de plus de soutien ?

Beaucoup de personnes trouvent l’idée de passer des tests et d’obtenir les résultats très stressante - on l’appelle parfois anxiété due au scanner ou « scanxiété ».

Découvrez comment prendre des mesures pour gérer l’anxiété due au scanner dans notre guide téléchargeable « Faire face à l’anxiété gérée par le scanner et comprendre vos résultats ».

ALKKinase du lymphome anaplasique
TDMTomodensitométrie
IRMImagerie par résonance magnétique
CPNPCCancer du poumon non à petites cellules
TEPTomographie par émission de positons

  1. National Comprehensive Cancer Network (NCCN). NCCN Clinical Practice Guideline in Oncology: Non-Small Cell Lung Cancer, Version 2.2019. 2018.
  2. Macmillan Cancer Support. CT scan (computerised tomography). 2014. Available from: https://www.macmillan.org.uk/information-and-support/diagnosing/how-cancers-are-diagnosed/tests-and-scans/ct-scan.html. Last accessed August 2019.
  3. Guy’s and St Thomas’ NHS Foundation Trust. Having a CT scan. 2017. Available from: https://www.guysandstthomas.nhs.uk/resources/patient-information/radiology/ct-scan.pdf. Last accessed August 2019.
  4. Guy’s and St Thomas’ NHS Foundation Trust. Having an MRI scan. 2017. Available from: https://www.guysandstthomas.nhs.uk/resources/patient-information/radiology/having-an-mri-scan.pdf. Last accessed August 2019.
  5. Macmillan Cancer Support. MRI scan. 2014. Available from: https://www.macmillan.org.uk/information-and-support/diagnosing/how-cancers-are-diagnosed/tests-and-scans/mri-scan.html. Last accessed August 2019.
  6. National Health Service. PET scan. 2018. Available from: https://www.nhs.uk/conditions/pet-scan/. Last accessed August 2019.
  7. Guy’s and St Thomas’ NHS Foundation Trust. PET/CT scanning - information for patients. Available from: https://www.guysandstthomas.nhs.uk/our-services/pet-imaging/patients.aspx. Last accessed August 2019.
  8. Cancer Research UK. Bone scan. 2018. Available from: https://www.cancerresearchuk.org/about-cancer/cancer-in-general/tests/bone-scan. Last accessed August 2019.
  9. Cancer Research UK. Ultrasound Scan. 2015. Available from: https://www.cancerresearchuk.org/about-cancer/cancer-in-general/tests/ultrasound-scan. Last accessed August 2019.
  10. Cancer Research UK. Endoscopy. 2015. Available from: https://www.cancerresearchuk.org/about-cancer/cancer-in-general/tests/endoscopy. Last accessed August 2019.