Diagnostic et traitement

À propos des soins palliatifs

#

Beaucoup de personnes associent les soins palliatifs aux soins de fin de vie ou aux soins en hospice, mais ce n’est pas la même chose.1

Les soins palliatifs peuvent inclure des soins de fin de vie lorsque cela devient approprié ou nécessaire, mais ils vont bien au-delà et sont utilisés systématiquement plus tôt dans une maladie que les soins de fin de vie.1

Si vous souhaitez en savoir plus sur les soins de fin de vie et pensez que le moment est venu pour vous de les envisager, vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet ici.

Les soins palliatifs ou de soutien sont conçus pour aider les personnes atteintes de maladies graves, telles que le cancer, à mener une vie aussi remplie que possible. Il s’agit d’associer des traitements médicaux avec un soutien émotionnel, spirituel et parfois financier, afin que la personne recevant les soins soit traitée globalement. Ils peuvent être administrés en même temps qu’un traitement anticancéreux.1
Diagramme illustrant comment les soins palliatifs englobent les soins médicaux, émotionnels, spirituels et parfois financiers, pour traiter une personne et sa famille globalement
Avec les soins palliatifs, vous pouvez toujours décider des traitements et des interventions que vous décidez de recevoir. On les différencie des soins de fin de vie où vous pourriez ne pas être physiquement ou mentalement capable de prendre ces décisions.

Il est essentiel de comprendre que les soins palliatifs ne signifient pas d’abandonner quoi que ce soit, il s’agit simplement de moyens de soutien supplémentaires.1   

Les soins palliatifs peuvent englober une vaste gamme de services de soutien, notamment :

Si vous continuez à lutter contre la douleur ou les symptômes de votre cancer, votre équipe soignante sera en mesure de vous offrir un soutien supplémentaire, tel que des médicaments, une chirurgie, une radiothérapie, une kinésithérapie, des services de santé au travail, etc.2,3

Avec ces types de soutien, votre équipe soignante cherchera soit à éliminer votre douleur ou vos symptômes, soit au moins à en atténuer la gravité, afin que vous puissiez continuer à vivre sans que cela vous affecte autant.

Naturellement, après avoir reçu un diagnostic de cancer, vous pourriez vous retrouver aux prises avec des sentiments tels que l’anxiété, le stress, la dépression, le désespoir, etc., ou peut-être avez-vous simplement envie de parler à quelqu’un.

Dans ces cas, vous pourriez être dirigé(e) vers des services de conseil ou de soutien psychologique.2 Ces services peuvent vous aider à surmonter les difficultés émotionnelles ou les problèmes de santé mentale que vous pourriez rencontrer, afin de vous permettre si possible de vous concentrer davantage sur ce qui compte pour vous.

Si vous êtes croyant(e), consulter votre responsable local peut être une source de réconfort et de soutien pour vous.2 De nombreux hôpitaux et cliniques ont également des salles pour prier ou méditer si vous (ou les soignants ou les proches qui vous accompagnent) estimez que vous en avez besoin lors d’un rendez-vous.

Vous voudrez peut-être aussi observer certains rituels associés à votre culture ou à votre foi (par exemple, prier ou jeûner à certains moments, ablutions, etc.), et un soutien est également disponible à ces moments-là.

La spiritualité ne se limite pas à la pratique d’une religion. Vous pouvez effectuer d’autres activités importantes pour vous et votre bien-être, telles que tenir un journal ou pratiquer la méditation. Quoi que vous aimiez faire, vous pouvez demander de l’aide et un soutien si vous en avez besoin.

Selon votre situation et l’impact qu’a votre diagnostic sur votre vie professionnelle, vous constaterez peut-être que vous avez besoin d’un soutien financier supplémentaire.2 Dans ce cas, il est parfois possible d’obtenir de l’aide auprès des gouvernements locaux et parfois d’organisations caritatives, afin de vous assurer de percevoir vos droits ou indemnités pour arrêt-maladie, pour moins vous soucier de vos finances. 

Les services de soins palliatifs peuvent également aller au-delà de la personne atteinte du cancer. Après tout, votre famille, vos amis, vos soignants et tous vos proches constituent un élément essentiel de votre réseau de soutien. Un soutien pourra également être offert à votre famille et à vos proches.2 Cela pourrait prendre plusieurs formes, notamment :

  • Soutien psychologique s’ils luttent avec leur état émotionnel ou leur santé mentale
  • Aide pour trouver des services d’aide ou des bénévoles qui peuvent prendre en charge certaines activités
  • Apport de recommandations et de conseils sur la façon de gérer l’état de santé d’un proche

Si vous sentez que vous pourriez bénéficier du soutien mentionné ici, pourquoi ne pas poser des questions à votre équipe soignate au sujet des soins palliatifs.

ALKKinase du lymphome anaplasique
CPNPCCancer du poumon non à petites cellules

  1. Marie Curie. What are palliative care and end of life care? Available from: https://www.mariecurie.org.uk/help/support/diagnosed/recent-diagnosis/palliative-care-end-of-life-care. Last accessed July 2019.
  2. National Comprehensive Cancer Network (NCCN). NCCN Clinical Practice Guideline in Oncology: Palliative Care, Version 2.2019. 2019.
  3. National Comprehensive Cancer Network (NCCN). NCCN Clinical Practice Guideline in Oncology: Adult Cancer Pain, Version 2.2019. 2019.